Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une première année scolaire vient de s'écouler pour moi. Une année pleine d'espoir, de projets, d'enjeux, de découvertes : découverte de l'environnement : en effet, citadine, ayant toujours vécu en zone urbaine en occident et en Côte d'Ivoire et me retrouvant brusquement immergée dans un environnement totalement inhabituel, il m'a fallu puiser au plus profond de moi l'énergie positive nécessaire et m'accrocher à ma foi pour m'engager dans cette activité nouvelle qui allait bouleverser ma vie, il m'a fallu croire en sa réussite.

Ce projet, "ressusciter" et diriger le collège Saint Jacques sis à Ouragahio, modeste commune rurale qu'on ne demande qu'à aider à s'accrocher aux wagons qui ont nom modernisme, culture, développement, technologie, semblait une entreprise à ma portée.

Nous avons ainsi, au niveau des infrastructures, entrepris une restauration qui s’avérait indispensable : raccordement électrique afin que toutes les salles soient munies de prises et d’éclairage, aménagement d’un espace lavabos, réparation des toits et plafonds, réfection et renforcement des portes, entretien du jardin, ouverture d’une bibliothèque, construction d’une salle de classe.

Sur le plan culturel et pédagogique, nous avons pris des initiatives visant à apporter à nos jeunes élèves l’envie de se créer des repères sur des bases saines, la certitude que tout est possible si l’on veut bien rechercher en soi ses propres moteurs, et ne pas refuser de fournir les efforts et sacrifices indispensables pour atteindre des objectifs que chacun doit accepter de se fixer.

Quand on croit en ce que l'on entreprend, les choses s'avèrent faciles, pour ne pas dire facilitées, comme si quelqu'un de là-haut, de façon discrète et si bienfaisante, s'évertuait à rendre le parcours emprunté le moins pénible possible en en balayant ici et là cailloux et autres obstacles, en plaçant ici et là jokers nécessaires et pions gagnants qu’il nous faut juste savoir avec discernement et gratitude reconnaître, identifier et exploiter. C’est là certes une leçon de vie souvent ardue à mettre en application car nous avons nos faiblesses, nos moments de doute et de découragement ; nous ne relevons pas suffisamment la tête pour apercevoir l’horizon et en réaliser la beauté. Acceptons d'admettre que la beauté extérieure n’est autre que le reflet de la beauté intérieure et que c’est en nous, en nous seuls que nous devons puiser la force de la rechercher pour notre survie et notre salut.

Ce collège représente pour moi un parfait terrain d'expérimentation pour une leçon de vie sans cesse mise à l'épreuve.

Chacun de nous avons dans nos vies respectives nos tests de niveaux. Il faut apprendre à les affronter, il faut vouloir réussir, passer les étapes, avancer.

Et là est le véritable enjeu.

Mes petits pense-bête...
Mes petits pense-bête...
Mes petits pense-bête...

Mes petits pense-bête...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :